Encore une chasseuse, encore une araignée impossible à identifier exactement sans les genitalia. Ce que l'on peut dire en revanche, c'est qu'elle fait partie des Théridiidées, que c'est Enoplognatha, mais c'est tout (moi je penche plus pour Enoplognatha ovata version redimita, mais bon...)

Enoplognatha latimana ovata

Elle est redoutable, assez proche du sol et, perso, je l'ai toujours vu près d'un point d'eau (je ne sais pas si ça a quelque chose à voir).

Même si sa morsure peut faire l'effet d'une piqure d'abeille, elle est cependant nettement moins dangereuse que sa cousine : la Veuve Noire.

Bon Week end à tous

Moselle Nord, 09/2014