Champignons de fin d'été et automne, trouvés dans des forêts de conifères, sur des allées bien claires, un bon et un mauvais.

L'helvelle crépue, tout comme la plupart des helvellacés est à rejeter car elle contient des toxines qui ne disparaissent pas à la cuisson.

Reconnaissable assez facilement à son chapeau complètement entortillé, et au pied creusé de plusieurs sillons longitudinaux

Helvelle crépue - helvella crispa (2)

Helvelle crépue - helvella crispa (4)

Et non loin de là, un petit duo de pied-de-mouton, toujours sur sol de conifères, que certains vont cueillir pour consommation (moi je rappelle que je ne suis pas spécialiste du tout donc je ne conseillerai jamais d'en consommer si vous n'êtes pas sûrs).

Hydne pied de mouton - hydnum repandum (1)

Les aiguillons, bien visibles sous le chapeau, sont un critère d'identification assez fiable, mais la confusion reste possible avec son cousin l'hydne roussissant, comestible lui aussi.

bonne journée

Moselle Nord, 10/2014