Au XVI siècle, on pensait (à tort, mais comme bien d'autres choses d'ailleurs) que la buse était un oiseau imbécile, inutile, et donc certaines personnes se voyaient automatiquement affublées de ce surnom.

En réalité, au delà du fait que c'est un rapace (j'aime les rapaces), que c'est un beau rapace (variable: dont le plumage varie énormément) et que c'est un rapace qui ne migre pas (beaucoup d'observations), c'est un rapace écolo, car il aide à la disparition des carcasses de lièvres, chevreuils, renards, hérissons que l'homme lui offre tendrement par le biais de son activité de chasse (ben oui, certains chasseurs laissent pourrir leurs proies sur place, soit parce qu'ils se sont trompés ou parce que ça les fait rire) ou tout simplement à cause des voitures.

En effet, la buse variable est un charognard en période difficile, elle ne reniera pas un renard écrasé... Mais en plus, comme c'est apparemment l'oiseau de proie qui a la plus bonne vue, elle est passée maître(sse) en l'art de capturer les micro-mammifères : mulots, campagnols, rats, surmulots, etc... donc des nuisibles!!!!

Donc finalement, c'est un rapace noble à mes yeux et lorsque j'entend son piaulement (et oui pas miaulement) je ne peux m' empêcher de lever les yeux au ciel. En son honneur, voici MA triple buse du jour...

Buse variable - buteo buteo (8)

Buse variable - buteo buteo (10)

Buse variable - buteo buteo (9)

bonne journée

Meurthe et Moselle, 02/2015