Conseil photo animalière n°1, ne jamais se fier aux apparences (et ça vaut aussi dans la vie en général). Lorsque vous voyez quelque chose que vous pensez déjà connaitre, photographiez la quand même, si vous le pouvez, on ne sait jamais...

Je l'ai appris à mes dépens, même si je ne pouvais pas faire grand chose de plus, en pleine journée, lors d'une balade "pour le fun" où je n'espérais pas grand chose...

Une silhouette connue à vue d'oeil, juste le temps de prendre l'appareil, juste avant l'orée du bois, et clic-clac, c'est fait, ça doit être une buse...

Et puis de retour à l'appart, 5 ou 6 photos, je ne sais même pas si ça vaut la peine de perdre du temps pour Lightroom...

Conseil photo animalière n°2, jetez quand même toujours un oeil à vos photos, on ne sait jamais, vous pouvez avoir de bonnes surprises...

Voyons voir ce rapace si familier à première vue:

Aigle royal - Aquila chrysaetos (1)

Y a un truc bizarre....beaucoup trop gros pour une buse, les "doigts" bien longs... je n'ose pas y croire!

En fait, c'est un Aigle royal, le roi des oiseaux, mon tout premier et qui sait, peut-être le dernier, et ce qui me chagrine c'est que je n'ai qu'une "silhouette" alors qu'il était là, tout près de moi, à 20 secondes près, mais bon, c'est clair que je ne vais pas fair la fine bouche. Si on m'avait dit "tu vas shooter un aigle" je ne l'aurais pas cru alors...

Voilà, plus que des photos de choc, je vous livre un moment choc de ma petite vie de photographe amateur aujourd'hui, et comme quoi, il ne faut jamais se fier aux apparences!!!!

Haute Savoie, Aout 2015