Petit message anticipé, départ en week end prolongé, donc je casse un peu le rythme de 3-4 jours entre chaque publication.

Aujourd'hui je vous présente un survivant, un beau lycénidé qu'on ne rencontre que dans une partie sud du pays, de préférence dans des milieux secs, mais aussi à proximité de zones côtières.

En l'occurrence, celui-ci (ou celle-ci car je pense à une femelle) je l'ai vue dans le lit asseché d'une rivière cet été.

Leptotes pirithous, l'Azuré de Lang ou Azuré de la luzerne, peut être confondu avec le Brun des pelargoniums et l'Azuré porte-queue lorsqu'ils ont les ailes fermées, les dessins sur leurs ailes étant vraiment proches.

Azuré de la luzerne (2)

Azuré de la luzerne (3)

Azuré de la luzerne (4)

Alors il reste un tout petit bout d'aile antérieure qui laisse entrevoir le recto plutôt brun, ce qui indique que c'est une femelle, car les mâles sont bleu-violet.

On voit aussi les deux ocelles noires au bord de l'aile antérieure, mais pas sa petite queue retroussée, elle est trop abimée. Dommage.

Région de Parme, Fiume Taro, 08/2016