06 mai 2017

Dura lex, sed lex

Comme quoi il est facile de passer d'un billet humoristique à un document sérieux et un peu triste, laissez-moi vous conter aujourd'hui une histoire totalement inventée par votre serviteur. Le printemps arrivé, le plus grand des goélands, le Goéland marin, doit apprendre à ses progénitures à se débrouiller toutes seules, lorsque les juvéniles sont en grade de manger par leurs propres moyens, quoi de mieux que la grêve d'un port, à marée basse... Ce jour-là, un adulte encourage un juvénile à y aller, sous les yeux des passants. la... [Lire la suite]