A la belle période, il est fréquent de voir voleter les beaux papillons. Leur identification n'est pas toujours facile, en particulier chez "les gros oranges".

La sous-famille des Heliconiinae, qu'on va appeler plus couramment "les Nacrés" en est la preuve. Si le dessus des ailes (recto) peut paraître identique pour les plus gros des Nacrés, on doit alors, si possible essayer de voir le dessous (verso). Parfois périlleuse, cette opération permet souvent une identification certaine (sauf pour deux....ben oui faut bien une exception sinon c'est pas rigolo). Je parle ici du genre Argynnis et de papillons présents chez moi en Lorraine, donc pas de Cardinal...malheureusement

Le plus connu est le Tabac d'Espagne (Argynnis paphia) qui a le verso jaune/vert avec deux ou trois lignes discales blanches

Tabac d'Espagne

Le grand Nacré, plutôt orange voire vert avec de gros ronds blancs uniquement (le noir que vous voyez sont les ombres du recto)

Argynnis aglaja - Le grand nacré (2)

Le Moyen Nacré avec lui aussi des gros points blancs mais lui a une rangée de petits points blancs cerclés de grenat (3 ou 4)

Moyen Nacré - Argynnis adippe (4)

Il m'en manque un, Argynnis niobe - le Chiffre, jamais vu celui-là.

Plus petit, comme son nom l'indique, le Petit Nacré - Issoria lathonia, qui a lui de magnifiques et grandes plaques nacrées:

Petit Nacré - Issoria lathonia (6)

On peut aussi ajouter deux individus du genre Brenthis (le Nacré de la ronce et la Grande Violette) mais je vous les présenterai lorsque j'aurai attrapé Brenthis Ino (la Grande Violette) il me fait courir celui-ci.

Pensez-y lors de vos balades, même s'ils bougent souvent, on peut quand même les voir posés de temps en temps.

Pour info le recto ressemble souvent à ça:

Le moyen nacré - Fabriciana adippe (2)

Nacré de la ronce - Brenthis daphne (1)

A bientôt

Moselle - 06/2017