De l'avis de gens mieux avisés que moi, rencontrer un Ophrys apifera encore potable au mois de Juillet, c'est pas si courant.

Celui-ci était bien caché, plutôt à l'ombre des arbres, le long d'un chemin, en compagnie de Pyrola. Roulades à terre, histoire de le prendre sous le meilleur angle, mais bon, j'ai chopé une tique, alors je n'étais pas tranquille après.

Ophrys abeille - Ophrys apifera (1)

Ophrys abeille - Ophrys apifera (2)

Ophrys abeille - Ophrys apifera (4)

Ophrys abeille - Ophrys apifera (5)

Bientôt les vacances....on va prendre de la hauteur, et de l'air frais!