Penchons-nous aujourd'hui sur un volatile de la famille des hérons, les Ardeidae. Si les hérons sont facilement reconnaissables à leurs couleurs spécifiques et leurs becs puissants, les individus blancs de cette famille, peuvent poser problème.

Entre la Grande Aigrette, l'Aigrette garzette et le Héron Garde-boeufs, il faut y regarder à deux fois, surtout chez les juvéniles. En écartant le Héron Garde-boeufs, il reste les deux aigrettes blanches, la Grande Aigrette et l'Aigrette garzette.

 La garzette est plus petite que la Grande (normal) mais on peut l'identifier à l'aide des pattes et des plumes (mais pas tout le temps :) )

Aigrette garzette - Egretta garzetta (3)

Cette photo fut prise au Parc animalier de Sainte-Croix près de chez moi, je la poste parce qu'on voit bien les détails : pattes noires et doigts jaunes, bec noir en forme de dague (long et effilé)

En nuptial, les adultes arborent deux longues plumes à l'arrière de la calotte et qui descendent le long du cou, comme on peut le voir sur cette photo, prise au Conquet (29) juste avant le départ pour Ouessant l'année dernière dans l'embouchure du canal qui mène à l'étang de Kerjan, enfin je crois...

Aigrette Garzette (1)

Aigrette Garzette (2)

Il me semble que je ne l'avais pas présentée encore, voilà chose faite!

Moselle et Finistère, 2017