24 novembre 2018

Azuré du mélilot - Polyommatus dorylas

Je ne vais pas le cacher, c'est la coche de cet été pour moi, l'Azuré du mélilot est un joli lycénidé, que l'on peut confondre facilement avec d'autres espèces de cette famille, au premier regard, mais lorsque l'on pose son objectif sur lui, on peut facilement le distinguer. Ce qui frappe en premier est le turquoise éclatant du recto des ailes du mâle, car la femelle a les ailes brunes. Les anglais l'appellent d'ailleurs Turquoise Blue. Chez les lycénidés il n'est cependant pas le seul à arborer des couleurs si vives, mais le verso... [Lire la suite]

15 novembre 2018

Faune

Le Faune, ce papillon très discret, je le vois désormais tous les ans, au même endroit, on dirait que j'ai trouvé le bon biotope. Il n'est pas aussi coloré que le Machaon ou les petits lycénidés, mais je le trouve superbe, il peut être très contrasté ou quasi uniforme, selon les individus. Souvent au sol, dans les feuilles ou sur des éboulis mais jamais très loin des arbres, je les vois souvent dans l'ombre. Bref deux specimen de l'été dernier   Région de Parme, Italie, 08/2018
10 novembre 2018

Orthétrum brun (mais tout bleu)

Le mâle de l'Orthétrum brun est tout bleu, même la face, c'est d'ailleurs un des critères d'identification avec d'autres libellules, comme l'Orthétrum bleuissant (qui est plus brun sur le thorax, bizarrement...) On va voir si j'ai bien appris ma leçon mais, ça plus les ptérostigma brun-rouge, plus les 5 cellules découblées dans l'aile supérieure (voir l'agrandissement) et normalement j'ai ma nouvelle coche.....   En regardant bien sur les dernières photos, on voit qu'il finissait son repas, un IVNI (insecte volant non... [Lire la suite]
Posté par laballerina57 à 10:23 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
04 novembre 2018

Rions un peu (ou pas) avec les sylvandres

Encore un groupe de papillons difficilement disociables sur photo. Les sylvandres (le Grand, le Petit et l'Helvète) ont décidé, d'être présents souvent dans les mêmes zones et aux mêmes périodes.... Hipparchia fagi, Hipparchia alcyone et Hipparchia genava forment un trio inséparable, on ne peut, sauf examen des genitalia, assurer la réelle identité des specimen, Hipparchia alcyone étant quand même en déclin dans certaines zones apparemment, c'est pour ça que je les appelle les sylvandres. C'est dommage pour moi en tout cas, car je... [Lire la suite]