03 janvier 2021

Haute couture

Cette période néfaste semble interminable...on oserait presque ne plus faire de voeux à l'occasion de la nouvelle année, si ce n'est de tenir bon et ne pas sombrer dans la dépression voire la folie. Pour couronner le tout, les oiseaux se font de plus en plus rares chez nous, mais heureusement, parfois des petits rayons de soleil viennent tant bien que mal nous redonner un peu de chaleur. Le plumage nuptial de l'étourneau sansonnet est digne des plus grands couturiers tant ses couleurs variées cassent un peu la monotonie ambiante. ... [Lire la suite]