24 juin 2018

Attrape-moi si tu peux*

Un peu de bonheur dans cette période un peu pénible, le temps me manque et je n'aime pas ça... Le mois dernier, dans le prunus du jardin alors que les fenêtres de la maison étaient ouvertes constamment, j'ai entendu des chants d'oiseaux inhabituels. Comme je l'ai déjà croisée, j'ai reconnu la Fauvette babillarde de suite. Je ne l'avais jamais vue au jardin, c'est un oiseau très discret et furtif, mais les chenilles qui se baladaient sur le prunus ont dû l'attirer. J'ai mis trois jours à sortir un cliché "honnête" (pas trois jours... [Lire la suite]