Quel plaisir d'enfin reprendre sa passion et pouvoir faire des photos à nouveau.... Bref, cette demi-journée j'avais décidé d'aller aux étangs coûte que coûte, même malgré la pluie et la brume, mais en ce mois de Décembre très chaud, je me disais que les migrateurs du Nord ne devaient pas être encore là.

Effectivement, à part les foulques et les cormorans, pas grand chose à se mettre sous la dent, quelques grèbes huppés par ci par là, mais heureusement, la sortie ne fut pas vaine, grâce à "la petite chataigne", coche ornitho du jour :)

Grèbe castagneux - Tachybaptus ruficollis (2)

Grèbe castagneux - Tachybaptus ruficollis (1)

C'est le Grèbe castagneux que j'appelle ainsi, (castagneux = chataigne). Le plus petit des Grèbes, vraiment équivalent à un poussin de poule d'eau ou de foulque, doit certainement son nom à sa silhouette de petite chataigne et son plumage chatain.

Etymologiquement, en latin, Tachybaptus ruficollis veut dire en gros "plongeur rapide" (tachybaptus) au cou roux (ruficollis) car, en période de reproduction, le Grèbe castagneux revêt un plumage plus coloré avec notamment le cou roux et la calotte très noire.

Hélas ce petit chenapan est très craintif, plonge à la moindre alerte, pour refaire surface caché au niveau des roseaux. De plus, les Foulques macroules ont la fâcheuse tendance à les faire fuir, donc ce n'est pas facile de lui tirer le portrait... mais je reviendrais et je l'aurais, mieux j'espère... :)

Luxembourg, Remerschen, 12/2015